Actualités

LOGO Story AIVP LOGO Story AIVP
Partager sur :
25 novembre 2021
Association

La story d'un.e AIVPéen.ne - Episode 2

Vue 249 fois

   La Story d’un.e AIVPéen.ne est de retour pour vous faire partager l'histoire de 4 ancien.ne.s de l'École : Romain ELART (47), Daniel MONELLO (49), Isabelle DEBRICON (55) et Lucas BALZAMO (56) vous racontent aujourd’hui comment ils sont devenus la nouvelle promotion ICSAP de la Ville de Paris.

   La story d’un.e AIVPéen.ne - Episode 2 : Romain, Daniel, Isabelle et Lucas, la promotion AIVPéenne du concours ICSAP 2021.

   ICSAP est l'acronyme d'Ingénieur.e Cadre Supérieur.e des Administrations Parisiennes. Il s'agit de l'équivalent technique du statut des Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts de l’Etat. Obtenir la promotion au sein du corps des ICSAP est un des objectifs après l’école pour de nombreux élèves-fonctionnaires de l’EIVP. Le concours ICSAP est organisé chaque année par la Ville de Paris et peut être abordé par deux voies distinctes : le concours interne accessible aux fonctionnaires et contractuel.le.s de la Ville et le concours externe accessible à tous ingénieur.e.s diplômé.e.s. L’ancienneté à la Ville requise pour prétendre à ces concours est respectivement d’au moins 5 et 3 ans. En 2021, les quatre lauréats à ce concours sont des AIVPéen.ne.s. Ils.elles nous parlent de leurs expériences jusqu’à leur réussite au concours.

   Lucas est le benjamin des lauréats. Après avoir effectué ses deux premières années à l'École où il s’investit dans le club nautique, il termine sa scolarité au sein du secteur Génie Civil et Constructions de l’Ecole des Ponts ParisTech. Le début de sa carrière est dédié au bâtiment. En 2017, il rejoint la Section Locale d’Architecture du 16ème arrondissement comme chef de subdivision. En 2019, il saisit l’opportunité de découvrir le Musée du Louvre. Il rejoint alors, en détachement, le Service des Grands Travaux, pour conduire des opérations de réhabilitation du palais. Depuis quatre ans, Lucas pilote des projets complexes qui consistent en la réalisation de travaux devant répondre à de nombreuses contraintes. En effet, à la Ville comme au Louvre, les travaux ont lieu dans des ERP et en site occupé. Au Louvre, la double nature de palais et de musée, nécessite, à la fois, une modernisation des installations de sécurité incendie et de sûreté, une prise en compte  des enjeux actuels tel que le changement climatique (amélioration des performances énergétiques, approvisionnement du site par des énergies renouvelables) mais également la préservation du monument et des collections. Ainsi, ces projets nécessitent d’orchestrer, en parallèle, le transfert de centaines d'œuvres vers des réserves et la réalisation de projets de scénographie en collaboration avec les conservateurs du Musée. L'intérêt et la complexité des opérations suivies au Louvre ont été une source d’épanouissement intellectuel qui motivent Lucas à passer le concours.

   La seconde lauréate rencontrée est Isabelle. Isabelle profite des opportunités de mobilité de l’EIVP, elle effectue deux stages à l’étranger, l’un à Montréal, l’autre à Bangkok, ainsi qu’un semestre en Erasmus à Barcelone. A sa sortie de l’école, elle intègre le tout nouveau Service de l'Énergie de la Direction des Constructions Publiques et de l’Architecture (D.C.P.A.) de la Ville de Paris en tant qu’experte sur les questions de performance énergétique et du Plan Climat Air et Énergie de la Ville. A ce poste, elle apporte une assistance aux chef.fe.s de projets en charge des opérations majeures de construction ou de rénovation d’équipements parisiens. Dès 2017, elle saisit l’opportunité de devenir responsable du pôle de la Maîtrise des Fluides, au sein de ce même service. Ce pôle de 10 personnes est chargé, entre autres, de la gestion des contrats d’énergie des 3 600 bâtiments de la Ville correspondant à des marchés de fournitures de plusieurs centaines de millions d’euros. Durant quatre années, Isabelle a eu pour mission de développer ce pôle unique à Paris, devant répondre aux enjeux de libéralisation de l’énergie et de développement des énergies renouvelables. Aujourd’hui le pôle oriente et met en œuvre la stratégie énergétique de la Ville de Paris. Il s’est modernisé pour mieux piloter l’énergie par la donnée. Ce cheminement a permis à Isabelle de monter en compétence, de développer son management, et de la motiver à se présenter au concours ICSAP.

   Président du Bureau des Arts de la 49ème promotion de l’EIVP, Daniel démarre son parcours à la Ville de Paris par deux postes en services d’exploitation en Section Locale d’Architecture puis en Section Territoriale de Voirie. Ces premières expériences lui permettent d’acquérir des bases dans les domaines du management d’équipe, de la conduite de projet ainsi que dans la relation aux élus locaux. 5 ans après l’EIVP, Daniel s’engage au Service d’Architecture et de Maîtrise d’Ouvrage (SAMO) de la Ville en tant que conducteur d'opération de deux projets complexes : la réhabilitation du Théâtre de la Ville et du Théâtre du Châtelet. A ce poste, Daniel pilote des contrats de travaux et de prestations intellectuelles de plusieurs dizaines de millions d’euros. En parallèle, il réalise une formation complémentaire D-PRAUG, un mastère spécialisé d’un an qui forme des professionnels à une programmation stratégique, collaborative et inventive. Cette année lui permet d’évoluer sur un poste de conduite d’études de programmation au sein du même service (SAMO) et d'acquérir une vision stratégique et plus fine des enjeux de la programmation pour un maître d’ouvrage, un atout pour le corps des ICSAP.


   Enfin, Romain est l’unique lauréat du concours interne, il est diplômé de la promotion 47 pour laquelle il participe à l’organisation du Voyage de Fin d’Etudes (ancien SUP). De 2008 à 2019, Romain s’investit à la Direction de la Voirie et des Déplacements. Il commence par trois années au sein d’un service d’exploitation, en Section Territoriale de Voirie. Il y apprend notamment les rouages de la relation à l’élu de proximité qui constitue l’interface entre les services techniques et les parisien.ne.s. En effet, il faut concilier les impératifs de sécurité, les exigences de qualité, de réactivité et parfois faire preuve d’inventivité pour satisfaire les attentes des usagers du domaine public. L’expérience du terrain lui permet d’apporter une véritable plus-value à son second poste en tant que chef de la Division Financière et Administrative du Service Patrimoine Voirie. En prenant ce poste en 2011, un nouvel outil numérique de gestion de projet est en cours de développement, ses compétences d’ingénieur lui permettront de correspondre aux besoins du service. Ensuite, en 2013, s’ouvre une opportunité rare : un poste en maîtrise d’ouvrage à la Mission Tramway pour le projet de construction de la ligne de la Porte de la Chapelle à la Porte d’Asnières. A ce poste, Romain apprend le pilotage de projets complexes, la gestion de contrats de plusieurs dizaines de millions d’euros, et, au sein d’une équipe jeune et soudée, il découvre le management de projet transversal. Enfin en février 2019, Romain recherche un poste lui permettant d’acquérir de nouvelles compétences en management et devient chef de la division nord du Service des Arbres et du Bois de la DEVE où il manage une équipe de 56 personnes. Ses expériences passées lui ont permis d’avoir une vision transversale des problématiques relatives à l’espace public, de développer une compréhension rapide des enjeux liés aux missions des ingénieurs en génie urbain ainsi qu’une connaissance fine de l’organisation de l'administration parisienne. Mobiliser cette expérience et le savoir des équipes d’experts se révèle nécessaire pour traiter les nombreuses interfaces entre son service et les autres directions de la Ville. Ce parcours lui permet d’associer à une réelle expérience du terrain, de solides compétences financières, budgétaires et administratives ainsi qu’une vision plus globale des enjeux stratégiques de la Ville. Sa carrière et ses expériences, plus denses que celles des autres AIVPéen.ne.s de cette interview lui confèrent un réel atout pour passer le concours interne ICSAP.

 

   A présent, parlons plus en détails du concours ICSAP. L'objectif de la Ville à travers ce concours est de sélectionner ses meilleur.e.s éléments afin de les promouvoir au statut de haut fonctionnaire (catégorie A+) et ainsi fournir à ses institutions des managers ayant pour rôle d'encadrer d'autres managers. Une fois le concours obtenu, une année de formation est dispensée aux lauréats. Ces derniers changent ainsi de corps au sein de la fonction publique, ce qui n'est possible qu'à l'issue d'un concours, d'une nomination ou un changement de statut. Ce bond dans la hiérarchie leur permet de gagner 15 à 20 ans de carrière en comparaison à la voie classique de l'ancienneté.

   Plusieurs raisons ont amené nos AIVPien.ne.s à passer le concours cette année. Certain.e.s avaient déjà tenté l'expérience une ou plusieurs fois sans succès, d'autres envisagent la perspective de l’année covidée 2020-2021 comme une opportunité pour dédier leur temps libre à des révisions. Cependant, tous.tes ont choisi de passer le concours ICSAP dans le but d’asseoir leur statut par rapport aux responsabilités qui leur étaient confiées. Ils assumaient déjà, en partie, des responsabilités dépassant leur statut et souhaitaient acquérir un diplôme à la hauteur de leurs compétences pour une reconnaissance de celles-ci. Le statut ICSAP leur promet également de disposer d’une certaine autorité leur permettant de porter leur vision pour la mise en œuvre des stratégies globales de la Ville. On retrouve en chacun.ne.s d'eux une culture de la curiosité et une perpétuelle envie de développer ses compétences et de continuer à apprendre. 

   La Ville propose une préparation en interne sur 6 mois (d’octobre à mars), organisée sur le temps de travail des futur.e.s candidat.e.s. Parmi nos interviewés, tous, sauf Lucas, ont suivi cette préparation. Elle couvre les aspects techniques du génie urbain, ainsi que les épreuves de note de synthèse, et le grand oral de questions tirées au sort. Cela constitue une importante charge de travail supplémentaire et demande beaucoup d’engagement. 

   Le déroulement des épreuves écrites est quasiment similaire dans les deux concours. On retrouve une épreuve de 4h de synthèse (environ 70 pages à synthétiser) et  un projet à développer en 6h (aménager une ZAC par exemple) pour le concours interne. Pour le concours externe, s’ajoute une épreuve de 4h de mathématiques (sur le programme de classe préparatoire). L’épreuve de grand oral, commune aux deux concours, est particulièrement challengeante, exigeant à la fois des connaissances techniques, une grande culture générale et beaucoup d’aisance orale. Le concours interne a la particularité d’interroger le déroulé de carrière des candidat.e.s et permet aux candidats de défendre une partie de carrière, comme celle de Romain, riche en expériences singulières qui ont participé à la modernisation de la Ville de Paris.

   Nos quatre ancien.ne.s EIVPéen.ne.s se sont retrouvé.e.s, à la rentrée 2021, sur les bancs de l'école pour une année de formation à l'Ecole des Ponts ParisTech. Ils.elles y  suivent un master spécialisé intitulé : Politiques et actions publiques pour le développement durable » qui est le cursus des ingénieurs  de l’État français IPEF (Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts). Le programme de l'année est attrayant puisqu'il permet de créer des parcours individualisés avec un tronc commun et des modules à la carte, plusieurs semaines sur des thématiques de mise en œuvre de politiques publiques  sont prévues. Cette année, complémentaire à la formation EIVP, permet aux fonctionnaires de prendre du recul par rapport à leur métier d'ingénieur. Enfin, le master se conclut par 6 mois de stage en entreprise ou en administration.

 

   Le Comité de l’AIVP souhaite une brillante suite de carrière à Lucas, Isabelle, Daniel et Romain. Pour plus d'informations concernant le concours ICSAP suivez les liens ci-joints : concours ICSAP interne et concours ICSAP externe.

Épisode 2

 

Interview et rédaction réalisées par :

Ninon AUBRY : ninon.aubry@eivp-paris.fr 

Lucie Donzé : lucie.donze@aivp-paris.fr

 Crédits photos

Promotion ICSAP 2021 : LinkedIn Mission Cadres Dirigeants de la Ville de Paris

 Portrait de Romain : Antoine Polez

 Logo Ecole des Ponts ParisTech : ecoledesponts.fr




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.